Revue de Presse du 16/12/2021

Le Premier ministre de l’État de Victoria, Daniel Andrews, s’est discrètement éclipsé de Melbourne après avoir été cité à comparaître devant un tribunal pour « dissimulation de trahison ».

(source)

Après avoir divulgué de faux courriels de Donald Trump Jr, fabriqué la transcription d’un appel téléphonique de 2019 entre l’ancien président Donald Trump et le président de l’Ukraine, et menti sur ses interactions avec le soi-disant lanceur d’alerte à l’origine de la première destitution de Trump par les démocrates de la Chambre des représentants, Adam Schiff, (Démocrate-Californie), se livre maintenant à la même escroquerie contre un collègue législateur. Lors d’une audience lundi soir sur l’émeute au Capitole américain le 6 janvier 2021, Adam Schiff a prétendu avoir la preuve qu’un membre du Congrès a envoyé un SMS à Mark Meadows, ancien chef de cabinet de la Maison Blanche, pour demander à l’ancien vice-président Mike Pence d’annuler les résultats de l’élection présidentielle de 2020.Non seulement Schiff a déformé la substance du message texte et sa source, mais il a même trafiqué les messages texte originaux, qui ont été obtenus et examinés par The Federalist dans leur intégralité.

Un juge fédéral rejette la demande « sans précédent » de Ghislaine Maxwell pour l’anonymat des témoins alors que la défense commence son procès

Trois juges de la cour d’appel chargée d’examiner l’appel d’Harvey Weinstein ont exprimé de sérieuses inquiétudes quant à l’erreur commise par les procureurs dans cette affaire, qui ont autorisé des preuves préjudiciables à son procès et qui ont porté atteinte à sa moralité. La cour d’appel pourrait annuler sa condamnation dans les prochaines semaines. Cela signifie que Weinstein serait libre, à moins que le bureau du procureur de Manhattan ne décide de rejuger son affaire.

Un examen par l’Associated Press de chaque cas potentiel de fraude électorale dans les six États du champ de bataille contestés par l’ancien président Donald Trump en a trouvé moins de 475 – un nombre qui n’aurait fait aucune différence dans l’élection présidentielle de 2020.

Les personnes qui prétendent que les vaccinés peuvent transmettre le COVID-19 aux non-vaccinés peuvent désormais être bannies de Twitter, conformément à la politique de la plateforme en matière d' »informations trompeuses » récemment mise à jour.

Les algorithmes font apparaître des contenus qui associent des idées chrétiennes, comme l’évangile de la prospérité, à la spiritualité New Age et non occidentale, ainsi qu’à certaines théories du complot.

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations