Selon Moderna, les personnes qui ont reçu son vaccin COVID à un stade précoce ont DEUX fois plus de chances de contracter une infection grave

Article original datant du 15/09/21

Moderna a déclaré mercredi que les personnes qui ont reçu son vaccin Covid de manière précoce sont deux fois plus susceptibles de contracter une infection grave.

De nouvelles données suggèrent que les personnes qui ont reçu le vaccin Moderna entre juillet 2020 et décembre 2020 sont presque deux fois plus susceptibles de contracter le Covid que celles qui ont reçu le vaccin entre décembre 2020 et mars 2021.

Moderna utilise ces nouvelles données obtenues lors des essais cliniques pour inciter aux injections de rappel sur les personnes entièrement vaccinées.

À partir du 20 septembre, les Américains ayant reçu deux doses des vaccins Pfizer ou Moderna pourront bénéficier d’une injection de rappel huit mois après leur dernière dose.

C’est ce que rapporte le Daily Mail :

Moderna Inc. affirme que les personnes qui ont reçu son vaccin COVID-19 l’année dernière sont presque deux fois plus susceptibles de contracter une infection grave que les personnes récemment vaccinées.

Les cas grave se produisent lorsque les personnes contractent la maladie 14 jours ou plus après avoir reçu leur dernière dose du vaccin.

Les nouvelles données publiées mercredi ont révélé 88 cas grave du COVID-19 parmi les Américains vaccinés de décembre 2020 à mars 2021.

En comparaison, 162 cas – soit 1,8 fois plus – ont été recensés parmi les personnes vaccinées entre juillet 2020 et décembre 2020.

La société basée à Cambridge, dans le Massachusetts, a également signalé 13 cas graves dans le groupe vacciné tôt, contre six dans le groupe vacciné plus tard.

De plus, trois hospitalisations et deux décès ont été enregistrés dans le groupe vacciné l’année dernière, contre aucune hospitalisation ou décès dans le groupe vacciné à l’hiver 2020 et au printemps 2021.

Moderna affirme que ces données fournissent des preuves en faveur de doses de rappel aux personnes entièrement vaccinées.

La directrice des CDC, Rochelle Walensky (Wiki), a déclaré le mois dernier que les personnes ayant reçu le vaccin Covid de manière précoce courent un risque accru de maladie grave.

« Nous constatons des preuves inquiétantes de la diminution de l’efficacité du vaccin au fil du temps et contre la variante Delta », a déclaré Mme Walensky.

Walensky a poursuivi : « Les rapports de nos collègues internationaux, y compris d’Israël, suggèrent un risque accru de maladie grave parmi ceux qui ont été VACCINÉS TÔT. »

Selon Walensky, la seule solution est de recevoir le rappel du vaccin anti-COVID.

Chapitres