Selon un courriel publié par WikiLeaks, un conseiller de Dominion a rencontré John Podesta pour lui proposer « tout » ce qui pourrait l’aider à vaincre Trump

Les États-Unis des 2 Amériques
20 avril 2021
Les paroissiens dans la tourmente
20 avril 2021

Article original datant du 18/04/21

Un courriel précédemment publié par WikiLeaks révèle qu’un conseiller de Dominion Voting a rencontré John Podesta pendant la campagne d’Hillary Clinton pour discuter de la manière dont ils pourraient aider à vaincre Donald Trump.

En 2018, Dominion Voting a annoncé qu’elle avait été rachetée par son équipe de direction et Staple Street Capital, une société de capital-investissement basée à New York, qui était conseillée par Kirkland & Ellis LLP.

Pendant la campagne de Clinton, selon une chaîne d’e-mails publiée par WikiLeaks, Kamran S. Bajwa, partenaire de Kirkland & Ellis LLP, a rencontré John Podesta tout en offrant « n’importe quoi » pour aider à vaincre Donald Trump.

Podesta, à l’époque, était président de la campagne présidentielle américaine de 2016 d’Hillary Clinton.

Le samedi 19 décembre 2015, Bajwa a écrit à Podesta que « c’était un plaisir de se rencontrer ce jeudi dernier à NY. Comme discuté, je veux faire tout ce que je peux par le biais du partage d’idées, de la collecte de fonds, du recrutement de bénévoles de campagne et de tout ce qui peut aider à votre campagne. J’espère que mes petits efforts pour vous présenter à un groupe croissant de professionnels comme moi seront en mesure de stimuler votre important travail pour la campagne de la Secrétaire d’État Clinton. »

« Je viens fréquemment à New York et je serais heureux de pouvoir me joindre à vous pour discuter de la meilleure façon de coordonner nos efforts. Si vous êtes à New York le 5 janvier, je serai libre ce jour-là pour vous rencontrer à l’heure et à l’endroit qui vous conviennent. »

Podesta a répondu en disant « ne se souvient pas si nous avons discuté de l’effet de Trump sur le recrutement ISIS/radical. Vous suivez ça ? »

« John, juste un petit mot pour dire que je mettais au courrant mon partenaire principal Bill Singer de retour au bureau et que je lui faisais part de mes intentions d’aider votre campagne autant que je le peux. Il a été très élogieux à votre égard et m’a demandé de vous transmettre ses salutations. Je me réjouis de pouvoir vous contacter après les fêtes », a écrit Bajwa le 21 décembre.

Le 2 janvier 2016, Bajwa a de nouveau demandé à rencontrer Podesta. Il a déclaré que « Je voulais faire suite à notre brève conversation d’il y a quelques semaines et voir si vous seriez disponible pour vous rencontrer mardi prochain à NY ? Je serai en ville pour le travail et mon emploi du temps est flexible le mardi, donc si vous pouvez me rencontrer, je peux venir chez vous à l’heure et à l’endroit qui vous conviennent, n’importe quand avant 17 heures. »

Podesta a ensuite transmis l’email à Milia Fisher, collaboratrice de la campagne de Clinton, et lui a demandé de trouver l’heure de la rencontre.

@RyanBangle
Deux choses sur Dominion !

Un article de 2018 indiquant que les conseillers de Staple Street Capital étaient Kirkland and Ellis LLP.
Et
la rencontre de Kirkland avec le seul et unique John Podesta en 2016 demandant d’aider de quelque manière que ce soit avec les élections.
https://wikileaks.org/podesta-emails/emailid/54702

https://globalbankingandfinance.com/dominion-voting-systems-acquired-by-its-management-team-and-staple-street-capital/amp/

Dominion est devenu le centre du scandale de la fraude électorale, car les anomalies et les preuves de fraude se sont avérées être plus importantes dans les États utilisant ses machines.