Trump annoncera après les élections de mi-mandat de 2022 s’il se représente

La panique à 101%, ils mettent la pression sur Rudy Giuliani
29 avril 2021
L’audit des élections du comté de Maricopa devrait être achevé d’ici la date limite
30 avril 2021

Article original datant du 28/04/21

Trump se prépare à reprendre les rassemblements MAGA et annoncera après les élections de mi-mandat de 2022 s’il se représente – tout en qualifiant son adversaire potentiel Larry Hogan de « Total Loser » (Total perdant).

  • L’ancien président Donald Trump se prépare à reprendre ses rassemblements MAGA dès le mois de mai, a rapporté CNN mercredi.
  • M. Trump a également déclaré au Dan Bongino Show que s’il se présentait à la présidence, il attendrait la fin des élections de 2022 pour annoncer sa candidature.
  • « [je] pourrais le faire plus tôt, mais je pense que juste après les élections, ce serait bien, surtout si les élections sont bonnes », a déclaré M. Trump à M. Bongino.
  • Il a ajouté que « si les élections n’étaient pas bonnes, je pense que ça pourrait être bien aussi », suggérant qu’il pourrait intervenir et aider le parti républicain.
  • M. Trump s’en est pris au gouverneur du Maryland, Larry Hogan, au cours de l’interview, le qualifiant de « RINO » – un républicain qui n’a de républicain que le nom – et de « perdant total ».
  • Je pense qu’il veut se présenter. Je pense que je lui donnerais moins de zéro pour cent de chance, OK ? a déclaré Trump

L’ancien président Donald Trump se prépare à relancer ses meetings MAGA et a déclaré mercredi qu’il annoncerait s’il se présente à nouveau à la présidence après la fin des élections de mi-mandat de 2022.

CNN a rapporté mercredi que Donald Trump avait entamé des discussions avec ses conseillers pour relancer les rassemblements – malgré le risque de coronavirus – au nom des candidats républicains qu’il a soutenus, et que les rassemblements pourraient reprendre dès le mois de mai.

Puis, lors de l’enregistrement d’un podcast pour l’émission de Dan Bongino, M. Trump a déclaré que le « moment approprié » pour annoncer une troisième candidature à la présidence serait après les élections de mi-mandat de l’année prochaine. Il a également critiqué un rival potentiel des primaires du GOP, le gouverneur du Maryland Larry Hogan, le qualifiant de « perdant total ».

Le président américain Donald Trump pourrait recommencer ses rassemblements MAGA dès le mois de mai, selon CNN, alors qu’il a déclaré à Dan Bongino, mercredi, que s’il devait annoncer une nouvelle candidature à la présidence, il le ferait après les élections de mi-mandat de 2022.
Des milliers de partisans de Trump se pressent dans l’arène de l’université Southern New Hampshire à Manchester, dans le New Hampshire, en février 2020, avant que la pandémie de coronavirus ne mette fin aux grands rassemblements. Trump a repris ses rassemblements l’année dernière, mais les a tenus principalement à l’extérieur.

« Je l’envisage donc très sérieusement », a déclaré M. Trump à propos d’une autre candidature à la présidence.

Il a ajouté que les sondages en sa faveur étaient  » très positifs « .

« Personne n’a jamais rien vu de plus positif », a-t-il poursuivi.

Un sondage réalisé par NBC News cette semaine a montré que l’emprise de M. Trump sur le parti républicain se desserrait et que ses opinions favorables baissaient. Il a reçu 32 % d’opinion favorabel auprès des adultes américains.

« Si je le fais, je pense que le moment le plus approprié serait probablement juste après l’élection de 22, c’est mon opinion. Je pourrais le faire plus tôt, mais je pense que juste après l’élection serait bien, surtout si l’élection est bonne », a déclaré l’ex-président.

Lorsqu’il a demandé à Trump s’il voulait se représenter, M. Bongino a évoqué la possibilité que Trump choisisse un vice-président plus tôt, mais ce dernier a apparemment ignoré cette partie de la question.

« Maintenant, si les élections ne sont pas bonnes, je pense que ça pourrait être bon aussi, si vous voulez savoir la vérité », a ajouté M. Trump, suggérant que si les républicains ne sont pas performants lors des élections de mi-mandat – alors qu’historiquement ils devraient avoir de bons résultats – il pourrait intervenir pour aider à reconstruire le parti.

M. Bongino a tenté de demander à M. Trump à quoi ressemblait la vie après la Maison Blanche, mais ce dernier a préféré parler de la puissance de son soutien.

« C’est une vie différente, mais toujours très politique à cause des soutiens. Tout le monde vient et veut le soutien, plus qu’ils n’en ont jamais voulu. Jamais un soutien n’a eu autant d’importance, ce qui est un honneur pour moi », a déclaré M. Trump. Cela signifie la victoire.

CNN a donné plus de détails sur le quotidien de M. Trump, indiquant qu’il a passé la plupart de ses presque 100 jours de congé sur son terrain de golf de West Palm Beach, juste à côté de sa résidence de Mar-a-Lago.

Les lundis et mardis, cependant, il fait une pause pour parler avec ses collaborateurs de la semaine à venir, notamment des candidats républicains qu’il rencontrera et de la question de savoir s’ils méritent son soutien.

M. Trump a transformé la suite nuptiale située au-dessus de l’immense salle de bal de 20 000 pieds carrés (1860 m2, NdT)de son complexe Mar-a-Lago en bureau post-présidence.

Il passe également du temps à envoyer des courriels presque quotidiennement – les plus formels du « Bureau du 45e président » et, plus souvent, il envoie des divagations à la Trump depuis le compte de son comité d’action politique « Save America ».

Les rassemblements seraient un moyen de maintenir l’enthousiasme de sa base alors que Trump s’essaie au rôle de faiseur de roi du GOP.

Les rassemblements « Make America Great Again » (« Rendez sa grandeur à l’Amérique ») de Donald Trump ont été le fer de lance de sa campagne de 2016 et se sont poursuivis tout au long de son mandat de président. Ils sont devenus la clé de son mouvement politique et de son succès auprès de l’extrême-droite.

Des milliers de partisans enthousiastes et agités se présentaient aux rassemblements de Trump, même à l’époque du coronavirus.

Il n’a pas organisé d’événements de ce type depuis son discours d’adieu prononcé le 20 janvier dans le hangar de la base interarmées Andrews, avant de monter pour la dernière fois à bord d’Air Force One en route pour West Palm Beach.

« Ce sera certainement différent en termes de configuration, mais nous sommes devenus très bons dans la planification de ces événements en 2020, donc nous utiliserons probablement beaucoup de ces mêmes prestataires à nouveau », a déclaré à CNN une personne proche de l’opération post-Maison Blanche de Trump.

Il a déjà promis de se rendre en Alaska pour faire campagne contre la sénatrice républicaine Lisa Murkowski, qui est candidate à sa propre réélection en 2022.

Mme Murkowski était l’un des sept sénateurs GOP qui ont voté pour condamner M. Trump lors de son deuxième procès en destitution, qui a eu lieu après que l’ancien président a quitté ses fonctions.

Au cours de son entretien avec Dan Bongino, M. Trump a également fait des remarques sur M. Hogan, un autre membre de son parti.

« Ce type, je l’ai observé, c’est un vrai perdant. Il n’a pas été un bon gouverneur », a déclaré Trump. Je pense qu’il veut se présenter. Je pense que je lui donnerais moins de zéro pour cent de chance, d’accord ? ».

M. Hogan est intervenu alors que M. Trump défendait son bilan en matière de conduite du pays pendant la première année de la pandémie de coronavirus.

« Sur les enregistrements, ces gouverneurs ont dit les meilleures choses que vous ayez entendues à mon sujet – « quel travail vous faites, merci beaucoup, génial, génial, génial » – et ensuite vous verrez l’un des démocrates et parfois un RINO comme celui du Maryland qui est un total RINO, vous le verrez se déchaîner », a dit Trump à Bongino. Nous les avons enregistrés en train de dire les meilleures choses que vous ayez jamais entendues sur votre président préféré, Dan ».

Hogan s’est publiquement plaint des efforts de l’administration Trump – qui a souvent laissé les États se battre pour obtenir des équipements de protection individuelle et des tests COVID-19.

Trump a également politisé le port de masques et les fermetures et n’a pas reçu publiquement de doses du vaccin.

Tout au long de son interview avec Bongino, Trump a continué à prétendre faussement qu’il était le vainqueur de l’élection de 2020 – et a continué à pointer du doigt la Food and Drug Administration et Pfizer pour n’avoir publié aucune nouvelle positive sur le vaccin COVID-19 de Pfizer, maintenant approuvé par la FDA, jusqu’à ap derès la fin l’élection présidentielle et que le président actuel Joe Biden soit déterminé comme le vainqueur.

C’est un groupe de personnes très inhabituel là-bas », a-t-il déclaré à propos des personnes travaillant pour la FDA.

M. Trump a déclaré que si quelqu’un a fait remarquer que la bonne nouvelle du vaccin aurait pu faire pencher l’élection en sa faveur, « j’ai dit non, j’ai quand même gagné l’élection. J’ai été candidat à deux élections, je les ai gagnées toutes les deux, en ce qui me concerne, et nous verrons pour une troisième.’

« Je dirai que vous n’auriez jamais, jamais eu un vaccin en neuf mois si je n’avais pas été président », a déclaré Trump.

Une chose que je dirais, c’est que je crois que si le vaccin était sorti avant l’élection, la presse en aurait fait une toute petite affaire », a-t-il poursuivi. Quand il est sorti deux jours après l’élection, la presse en a fait la plus grande histoire de tous les temps ».

M. Trump a également approuvé l’évaluation de M. Bongino selon laquelle son visage aurait été ajouté au Mont Rushmore s’il avait simplement été démocrate.

Je sais, je sais – oui, en effet », a déclaré l’ex-président.

Trump is preparing to restart rallies and says when he'll announce
Former President Donald Trump is preparing to restart his MAGA ralles and said Wednesday that he will announce if he is running for president again after the 2022 midterm races conclude.