Trump dénonce l’absurde

Une autre histoire de vents solaires
17 décembre 2020
La majorité pense que les médias ont enterré l’histoire de Hunter Biden pour aider la campagne de papa
17 décembre 2020

« Les États clés (Swing States) qui ont découvert une fraude massive aux votes, c’est-à-dire tous les États, ne peuvent légalement CERTIFIER ces votes comme étant complets et corrects sans commettre un crime sévèrement punissable. Tout le monde sait que des personnes décédées, des mineurs, des immigrants illégaux, des fausses signatures, des prisonniers et bien d’autres ont voté illégalement. Aussi, des « pépins » de machine (un autre mot pour FRAUDE), des récoltes de bulletins, des électeurs non-résidents, des faux bulletins, des « bourrages d’urnes », des votes pour la paie, des observateurs républicains malmenés, et parfois même plus de votes que de personnes votant, ont eu lieu à Detroit, Philadelphie, Milwaukee, Atlanta, Pittsburgh, et ailleurs. Dans tous les cas d’états clés, il y a beaucoup plus de votes que nécessaire pour gagner l’État et l’élection elle-même. Par conséquent, les votes ne peuvent pas être certifiés. CETTE ÉLECTION EST CONTESTÉE ! »

Bernard Kerik (40e commissaire de police du département de police de la ville de New York, et auteur à succès du NY Times.) répond:

« Il est l’heure pour le Département du renseignement, le FBI et le département de justice de commencer à agir. 

Ce qui s’est passé le 3 novembre est une attaque contre la sécurité nationale de notre pays et ne peut plus jamais se reproduire. #GodBlessAmerica #USA »

Le général Flynn répond:

« 100% d’accord. »