Un employé de CNN raconte au Projet Veritas que la chaîne a joué avec le nombre de morts du COVID-19 pour faire de l’audience

Le premier ministre anglais fait l’objet de pressions de la part de centaines de dirigeants chrétiens pour ne pas imposer le passeport vaccinal dans la société britannique
15 avril 2021
Les législateurs démocrates ont proposé d’élargir la Cour suprême à 13 juges
16 avril 2021

Article original datant du 14/04/21

Une femme fait contrôler sa température à son arrivée au site de vaccination FEMA COVID-19 au Northwest Community Center, à Olando, en Floride, le 19 mars 2021.

L’employé de CNN qui a été secrètement enregistré en train d’admettre que la chaîne a utilisé de la « propagande » pour aider Joe Biden à être élu président a également déclaré qu’ils ont joué sur le nombre de morts du COVID-19 pour faire de l’audimat – et que l’ordre est venu directement de la hiérarchie.

Charlie Chester, un directeur technique de la chaîne câblée, a été filmé par Project Veritas lors d’une série de faux rendez-vous sur Tinder alors qu’il expliquait comment « la peur fait vraiment grimper les chiffres ».

« COVID ? Un succès d’audience », a dit Chester à l’employée non identifiée de PV.

« C’est pourquoi nous avons constamment le nombre de décès sur le côté », a-t-il poursuivi, en faisant référence au compteur de décès par coronavirus qui apparaissait à l’écran. « Nous étions plus convaincants si [le nombre de morts du COVID] était plus élevé ».

L’employée de Project Veritas, qui n’a pas été identifié et a affirmé être une infirmière, a eu cinq rendez-vous avec l’employé de CNN, dont le dernier dans un café du quartier de Chester. On ne sait pas quand ces rendez-vous ont eu lieu.

Une personne visite une camionnette de LabQ Diagnostics pour le test PCR COVID-19 dans l’Upper West Side, le 30 mars 2021.

Lors de l’une de ces rencontres, Chester a expliqué à l’employée de PV pourquoi la chaîne a tant couvert le COVID, en disant : « La peur est la chose qui vous garde vraiment à l’écoute ».

Faisant référence au nombre de morts, Chester a ensuite déclaré qu’il avait « un problème majeur avec la façon dont nous comptons le nombre de personnes qui meurent chaque jour, parce que j’ai même regardé ça et j’ai été genre, regardez ça et dites ‘augmentons-le’. Genre, pourquoi ce n’est pas assez élevé, vous savez, aujourd’hui ? »

« Et je me suis dit, qu’est-ce que je contribue à relayer, p*tain ? C’est un problème que nous fassions cela », a-t-il concédé.

Chester a affirmé qu’il y avait un « téléphone rouge » que le président de la chaîne, Jeff Zucker, utilisait pour appeler la salle de contrôle afin d’ordonner aux producteurs d’augmenter le nombre de morts de Covid à l’écran.

Une personne portant un masque de protection passe devant un panneau de test COVID-19 dans le Queens, le 8 mars 2021.

« Ce téléphone rouge spécial sonne, ils décrochent et c’est le directeur de la chaîne qui leur dit : « Vous ne faites rien en ce moment qui me donne envie de rester. Remettez les chiffres en place. Parce que c’est la chose la plus attrayante que nous ayons. On parle donc constamment de ce genre de choses », a déclaré le collaborateur.

Il a également déclaré à son interlocuteur que « des nouvelles impartiales, ça n’existe pas » et a expliqué comment cela se manifeste à CNN.

« N’importe quel journaliste sur CNN, ce qu’il fait en fait, c’est qu’il dit à la personne ce qu’elle doit dire. Ils les orientent toujours dans une direction avant même qu’ils n’ouvrent la bouche », a-t-il déclaré.

« Et les seules personnes que nous laissons à l’antenne, pour la plupart, sont des personnes qui ont fait la preuve qu’elles mordent à l’hameçon. »

Aucun porte-parole de CNN n’a pour l’instant répondu à la demande de commentaire du Post sur la deuxième partie du rapport de Project Veritas.

Dans la première partie de la série de PV, on voyait Chester révéler que son réseau produisait de la « propagande » pour évincer l’ancien président Donald Trump lors de la présidentielle de 2020….

« Regardez ce que nous avons fait, nous [CNN] avons fait partir Trump. Je vais le dire à 100 %, et je crois à 100 % que si ce n’était pas CNN, je ne sais pas si Trump aurait été éliminé par les électeurs », a déclaré Chester, ajoutant qu’il est venu travailler à CNN parce qu’il « voulait faire partie de cela. »

« Notre objectif était de faire sortir Trump du pouvoir, non ? Sans le dire, c’est ce que c’était. »

CNN staffer tells Project Veritas network played up COVID-19 death toll for ratings
The CNN staffer who was secretly recorded admitting the network used “propaganda” to help get Joe Biden elected president also said they played up the COVID-19 death toll for ratings &#…