Une nouvelle application de crédit social récompensera les citoyens italiens pour leur « comportement vertueux »

Article original datant du 20/04/22

Les citoyens utilisant l’application seront récompensés pour des choses telles que le recyclage, l’utilisation des transports publics, la bonne gestion de l’énergie et l’absence d’amendes.

Une nouvelle application récemment lancée en Italie présente des similitudes frappantes avec le système de crédit social chinois en récompensant certains citoyens pour leur comportement par un système de points.

« Smart Citizen Wallet » a été présenté lors d’une conférence de presse sur l’innovation numérique le 29 mars à Bologne, où le maire Matteo Lepore, et Massimo Bugani, directeur de l' »Agenda numérique » de la ville, ont discuté du projet.

Selon le journal local Corriere di Bologna, qui a décrit le concept comme « similaire à une collecte de points de supermarché« , l’application est déjà active à Rome, où elle est actuellement dans sa phase expérimentale. Elle devrait être lancée à Bologne cet automne.

Les citoyens utilisant l’application seront récompensés pour des choses telles que le recyclage, l’utilisation des transports publics, la bonne gestion de l’énergie et le fait de ne pas recevoir d’amende.

Les « comportements vertueux » permettront aux citoyens d’améliorer leur score et de gagner des points qu’ils pourront « dépenser » en diverses récompenses telles que des réductions et des activités culturelles gratuites.

En discutant du projet lors de la conférence du 29 mars, M. Bugani a expliqué que l’application faisait partie d’un effort plus large de la ville de Bologne pour investir dans l’innovation numérique.

« Ce que nous appelons un nouveau ‘système d’eau’ pour la ville est en cours de construction« , a-t-il déclaré.

« Dans les années à venir, de nombreux services vont passer au numérique en Italie ; nous avons ici un projet ambitieux qui repose sur des bases solides. »

M. Bugani a déclaré que la nouvelle application de porte-monnaie citoyen intelligent sera mise à la disposition des citoyens de Bologne après cet été.

« Il est évident que personne ne sera obligé de participer« , a-t-il déclaré.

« Ceux qui le souhaitent pourront donner leur consentement lors du téléchargement et de l’utilisation de l’application. »

Il pense cependant que « beaucoup de gens voudront participer« .

« Nous voulons leur faire comprendre qu’ils ne sont pas des ‘perdants’, mais que leur comportement est récompensé« , a expliqué M. Bugnani.

Certains journalistes, écrivains et blogueurs en Italie, en France et en Allemagne ont fait remarquer que le concept de l’application présente des similitudes frappantes avec le système de crédit social chinois. Ce dernier récompense également les citoyens en fonction d’un système de points.

Cela n’a pas échappé non plus à de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux. L’utilisateur de Twitter Nat a qualifié le projet de « terrifiant« .

Un système de crédit social qui récompense le « citoyen vertueux » va être introduit après cet été à Bologne (Italie) avec le « portefeuille intelligent du citoyen« .
Vous ‘obtenez des points’ si vous recyclez, utilisez les transports publics, etc…
Terrifiant👇🏻

https://t.co/Q0WECnMlIG

D’autres ont souligné les similitudes avec d’autres projets numériques tels que le Digital ID Wallet de Thales, et ont averti que de tels projets pourraient permettre au gouvernement d’instaurer en Occident un système de crédit social comme celui de la Chine.

Privacy Network, une société technologique italienne spécialisée dans la confidentialité numérique, a publié une déclaration sur son site Web qui met en garde contre les implications juridiques, éthiques et sociales de ces applications.

« Ces pratiques, si elles sont mal développées ou utilisées, peuvent entraîner de graves limitations et violations des droits et libertés des citoyens, ainsi que des pratiques discriminatoires, qui sont également réalisées par des moyens technologiques, tels que les systèmes de ‘crédit social’ (ou scoring social)« , peut-on lire dans la déclaration.

« Notre inquiétude est accrue par le fait que des systèmes similaires ont déjà été introduits dans d’autres villes italiennes également ; tout d’abord, à Rome, où le porte-monnaie citoyen intelligent est déjà testé. »

Privacy Network a déclaré qu’il avait envoyé une demande légale d’informations sur les méthodes et les caractéristiques de tout traitement de données personnelles utilisé par l’application, les méthodes d’utilisation de l’intelligence artificielle ou des systèmes automatisés, ainsi que les noms des fournisseurs et des tiers impliqués dans la mise en œuvre du projet.

New social credit app to reward Italian citizens for 'virtuous behavior' - LifeSite
Citizens using the app will be rewarded for things such as recycling, using public transports, managing energy well, and not getting fined.

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations