L’Armée américaine teste un vaccin UNIVERSEL (contre tous les variants en 1 dose) pour combattre le « vaxxin » !

Une nouvelle intéressante et certainement TRÈS IMPORTANTE – Il semblerait qu’une cure pour tous les variants covid est en train d’être testée en ce moment même, par l’armée américaine.

Il s’agit également d’un vaccin mais d’une nouvelle conception qui enlève la nécessité de l’abonnement vaccinal et qui élimine la nécessité d’une surcharge de la protéine spike dans l’organisme. IL NE S’AGIT PAS D’UN VACCIN ARNm NON PLUS !!! À mon avis (Leonardo), il s’agit là de la cure dont Q parle au post 556.

Le vaccin est conçu sur une nouvelle plateforme appelée « nanoparticule protéique auto-assemblée ».

Contrairement à la plupart des vaccins actuellement disponibles, qui utilisent l’ARNm pour déclencher le système immunitaire, ce vaccin fonctionnerait en injectant une molécule qui ressemble un peu à un ballon de football à 24 faces, selon Defense One.

Chaque face du « ballon » porterait un peu de la protéine spike qui peut déclencher une réponse immunitaire protectrice de l’organisme.

Les scientifiques peuvent ainsi fixer les pics de plusieurs souches de coronavirus sur différentes faces du « ballon », de sorte que l’organisme pourrait se protéger contre plusieurs variantes à la fois, au lieu de devoir prendre une dose distincte pour chaque variante.

Les essais cliniques très précoces du vaccin sur l’homme se terminent et les résultats devraient être attendus « ce mois-ci », a déclaré l’armée dans un communiqué de presse. L’armée américaine teste actuellement un vaccin qui, espère-t-elle, ciblera toutes les variantes du coronavirus COVID-19.

Le vaccin, nommé SpFN, s’est également révélé prometteur contre le SRAS, une autre maladie dangereuse à coronavirus. Les résultats des premiers essais sur l’homme devraient être publiés ce mois-ci, a déclaré l’armée. L’armée américaine achève les premiers essais cliniques d’un vaccin qui, espère-t-elle, ciblera toutes les variantes de coronavirus existantes.

Baptisé SpFN (pour Spike Ferritin Nanoparticle), ce vaccin s’est révélé prometteur lors d’essais sur des primates non humains et les premiers résultats des essais sur l’homme devraient être publiés « ce mois-ci », selon un communiqué de presse de l’Institut de recherche de l’armée américaine Walter Reed publié jeudi.

Le vaccin pourrait également aider à se protéger contre d’autres coronavirus que le COVID-19, ce qui pourrait donner de l’espoir contre de futures pandémies.

Le silence conscient rend automatiquement complice. À tous les professionnels de santé et professionnels compétents qui protègent leur diplômes et leur confort de vie au prix de leurs âmes, vous avez une dernière opportunité de racheter votre conscience. La vérité va bientôt éclater au grand jour. Choisissez votre camps. Il vous reste peu de temps !

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations