Live du 9 juillet 2021

Donald Trump contre Big Tech
9 juillet 2021
Dévolution – Partie 1
13 juillet 2021

Les patriotes passent à l’offensive.

Alors que le narratif du COVID bat de l’aile de plus en plus, on assiste à un gigantesque effort coordonné pour pousser les populations à la vaccination. Dans le camp des patriotes, on passe à l’action, et Big Tech se retrouve cette semaine dans une position qui commence à devenir très inconfortable. Les plan se poursuit.

Qui est en contrôle?

Un souci pour regarder le live sur notre site ?
Regardez sur Odysee, DLIVE, Twitch 1, Twitch 2, Twitch 3, 5:5


L’actualité continue sur notre site

Consultez l’ensemble de l’actualité que nous publions chaque jour sur notre site : Les Articles


1. Trump passe à l’offensive contre Big Tech

Le 7 juillet 2021, dans une conférence de presse, Donald Trump a déclaré lancer une action en justice collective contre Big Tech (notamment Google, Facebook et Twitter) et leur PDG respectifs, pour la censure massive qui a été exercé contre les citoyens américains et qui va à l’encontre du 1er amendement de la Constitution US.

voici quelques extraits que nous avons sélectionné pour vous :


BREAKING : America’s Frontline Doctors recherche des plaignants dont le pharmacien a refusé d’exécuter leur ordonnance valide d’hydroxychloroquine ou d’ivermectine. Nous avons l’intention de lancer une action en justice au nom des patients.


CodeMonkeyZ nous rapporte les propos de John Coale, avocat de Trump dans cette poursuite :

John Coale, avocat principal dans le procès contre les médias sociaux de Trump : « Nous allons également déposer, dans un jour ou deux, une motion d’injonction préliminaire – ce qui signifie que nous espérons obtenir du tribunal qu’il ordonne aux plateformes de remettre en place, non seulement Donald Trump, mais aussi les personnes qu’elles ont retirées… »


Voici une synthèse du recours collectif lance par Donald Trump contre ‘Big Tech‘:

Est-ce que quelqu’un nous avait prévenu?

GETTR, le remplaçant de Twitter?

Jason Miller, PDG de GETTR, la nouvelle plateforme de médias sociaux qui défend la liberté d’expression et combat la culture de l’annulation, a publié aujourd’hui la déclaration suivante concernant l’annonce par le président Trump de poursuites judiciaires contre les géants des médias sociaux et leurs PDG […] La censure, la mise sur liste noire et l’annulation pure et simple sont monnaie courante sur les plateformes géantes de médias sociaux et visent souvent des citoyens ordinaires qui ne font rien d’autre qu’exercer leur droit divin de s’exprimer.

Mais bon c’est pas encore hyper clair…

Des  informations ressortent suite à cette annonce

Faisant suite à cette déclaration, certaines informations publiées dans le passé refont surface, et c’est notamment le cas des google leaks, publiés par Project Veritas en 2019

On apprend notamment que Google a mis en place tout un systeme qui s’appelle Twiddler, et dont le but est d’altérer le classement de certains sites :

« Le framework twiddler est la partie de Superroot (http://go/sr) responsable du re-classement des résultats provenant d’un seul corpus. […]

Un twiddler est un objet C++ qui fait des recommandations de classement (twiddles) à partir d’une réponse de recherche provisoire provenant d’un corpus unique. Le twiddling diffère du classement Ascorer en ce que les twiddlers agissent sur une séquence de résultats classés, plutôt que sur des résultats isolés. »

Ce document recense les différentes requêtes Google qui vont être impactées par ce twiddler.

  • Las vegas shooting
  • NYC shooting
  • California Shooting
  • Tehama county shooting
  • cure cancer

Liste manuelle des sites exclus de l’affichage des résultats des histoires à lire de Google Now.

  • thegatewaypundit.com/
  • donaldtrumpnews.net/

Et pourtant on se souvient :

Témoignant sous serment devant le Congrès le mois dernier[juillet 2019], Sundar Pichai, PDG de Google, a assuré aux législateurs que son entreprise n’intervient pas « manuellement sur un résultat de recherche particulier.« 

Et il semblerait que Facebook et Zuckerberg commencent aussi à sentir la pression monter:

https://storage.courtlistener.com/recap/gov.uscourts.flsd.595800/gov.uscourts.flsd.595800.1.0_3.pdf

Un combat visible aux yeux de tous

Mercredi, un groupe de 36 États ainsi que la ville de Washington ont intenté une action en justice contre Google dans le cadre d’une procédure antitrust visant à contester le contrôle exercé par l’entreprise sur sa boutique d’applications Android, ouvrant ainsi un nouveau front dans les tentatives des autorités de réglementation pour maîtriser le géant de la recherche. […]

Cette décision intervient neuf jours seulement après que la croisade antitrust a subi son premier revers majeur, lorsqu’un juge fédéral de Washington a rejeté la plainte antitrust déposée par la Federal Trade Commission contre Facebook au motif que l’agence n’avait pas fourni suffisamment de preuves que le plus grand réseau social du monde constituait un monopole.

2. Tucker Carlson revient sur les allegations d’espionnage par la NSA

3. L’influence du CCP dans les medias :

WASHINGTON : Le journal de propagande chinois China Daily a versé des millions de dollars à d’importants journaux et magazines américains au cours des six derniers mois afin d’acquérir une influence médiatique, selon un analyste indépendant citant des documents déposés auprès du ministère américain de la Justice.

Sont notamment concernés :

  • Time Magazine
  • Financial Times
  • Los Angeles Times
  • Washington Post
  • Wall Street Journal
  • NY Times

Susan Fiona Michie du SAGE a été mise en face de ses engagements politiques sur ITV. Le passage est assez savoureux.

Pour rappel on a déjà parlé du SAGE il y a quelques semaines :

Les membres du Groupe Scientifique sur le Comportement en cas de Pandémie de Grippe ont regretté les méthodes « contraires à l’éthique » utilisées pour contrôler le comportement lors de la crise Covid et ont admis qu’elles devaient être considérées comme « totalitaires ». […]

Le SPI-B est l’un des sous-comités qui conseillent le Groupe Consultatif Scientifique pour les Urgences (Sage), dirigé par Sir Patrick Vallance, le conseiller scientifique en chef.

4. L’assassinat du président haitien

Le président haïtien Jovenel Moïse a été assassiné mercredi à son domicile par un groupe d’hommes armés non identifiés qui ont également blessé son épouse, a annoncé le Premier ministre par intérim, Claude Joseph, qui a qualifié cet acte de « haineux, inhumain et barbare » et a imposé un « état de siège » à la nation.

Après l’assassinat du président haïtien: Quatre suspects tués, deux arrêtés

Or les complotistes (Francis Lalanne en tête) semblent trouver cet assassinat pour le moins suspect

https://twitter.com/OffLalanne/status/1413206817866399747

En effet, la semaine dernière on apprenait dans l’Obs:

Alors que l’humanité a passé mardi 29 juin le cap des 3 milliards de doses de vaccin administrées, les pays qui n’ont pas encore lancé leur campagne de vaccination contre le Covid-19 ne se comptent plus que sur les doigts de la main. Sur les 194 Etats membres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), seuls cinq n’ont en effet encore vacciné personne : la Corée du Nord, Haïti et trois pays africains (Burundi, Erythrée, Tanzanie).

Info confirmée par le Courrier International :

Le pays le plus peuplé des Caraïbes est dans l’incapacité de vacciner sa population contre le Covid-19. Concerné par le programme de solidarité Covax, il a pourtant refusé les lots de vaccins d’AstraZeneca qui lui avaient été attribués en avril, au moment d’une polémique sur leur fiabilité, malgré la gravité de la crise sanitaire sur l’île.

Pour rappel, Haiti compte 11.2 millions d’habitants (données 2019)

5. Fraude electorale

Senateur Doug Mastriano de Pennsylvanie : Une enquête judiciaire sur nos résultats et processus électoraux pour l’élection générale de 2020 et la primaire de 2021 contribuera grandement à rétablir la confiance dans notre système. Voter est le droit fondamental de tous les citoyens. Nous devrions continuellement chercher des moyens d’améliorer le processus de vote afin de garantir que chaque voix soit entendue.

Ken Bennett a rejoint John Fredericks hier soir pour faire le point sur l’audit de l’AZ et jeter de l’eau froide sur un certain nombre de rumeurs :

– Ken a répété qu’il n’y aura pas de rapport préliminaire. Les résultats complets seront publiés quelques semaines après la fin de l’audit, probablement au mois d’août. […]

– John Fredericks demande à Ken si la législature a le pouvoir de décertifier les électeurs. Ken répond : « Non. Il n’y a aucune disposition dans la loi actuelle de l’AZ pour décertifier les résultats sondés en décembre dernier. » Ken a suggéré qu’ils pourraient avoir besoin de créer une nouvelle loi pour permettre cela à l’avenir.

En vrac :

Des églises brûlées au Canada sous le regard de Trudeau.

Éric Dupond-Moretti a omis de déclarer 300.000 euros de revenus en 2019.

Bonus :

Des propos pleins d’intelligence